Club Informatique VINCI

Le C.I.V représente un groupement d'étudiants constituant le club informatique de la Grande École Marocaine de l'Informatique et des Réseaux du Télécom VINCI -Rabat-. (L'utilisation de Internet explorer 6/7 n'est pas recommandée, on vous propose Firefox)

Les forums du C.I.V attend vos propositions en ce qui concerne le graphique, les catégories, et les sections.

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Sondage

Quel est votre antivirus préféré ?
16% 16% [ 4 ]
32% 32% [ 8 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
36% 36% [ 9 ]
0% 0% [ 0 ]
0% 0% [ 0 ]
8% 8% [ 2 ]
8% 8% [ 2 ]

Total des votes : 25

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 23 le Mer 17 Oct - 12:31

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 1292 messages dans 373 sujets

Nous avons 437 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est intellection


    Le modèle OSI

    Partagez
    avatar
    ELBADRI.Zakaria
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 141
    Points : 3559
    Réputation : -1
    Date d'inscription : 01/05/2009
    Age : 28

    Le modèle OSI

    Message par ELBADRI.Zakaria le Dim 9 Aoû - 18:18

    Le modèle OSI définit un modèle d’architecture décomposé en couche dont la numérotation commence par le bas. Il donne une description globale de la fonction de chaque couche. Chacune des couches de ce modèle représente une catégorie de problème que l’on peut rencontrer dans la conception d’un réseau. Ainsi, la mise en place d’un réseau revient à trouver une solution technologique pour chacune des couches composants le réseau. L’utilisation de couches permet également de changer une solution technique pour une seule couche sans pour autant être obligé de repenser toute l’architecture du réseau. De plus, chaque couche garantit à la couche supérieure qu’elle a réalisé son travail sans erreur.

    Chaque couche est identifiée par son niveau N et réalise un sous-ensemble de fonctions nécessaire à la communication avec un autre système. Pour réaliser ces fonctions de communication, la couche N s ’appuie uniquement sur la couche immédiatement inférieure par l ’intermédiaire d’une interface. Le dialogue entre les deux systèmes s’établie forcément entre deux couches de niveau N identique mais l’échange ‘’physique’’ de données s’effectue uniquement entre les couches de niveau
    1. Les règles et conventions utilisées pour ce dialogue sont appelées protocole de couche N.
    On appelle les couches 1, 2, 3 et 4 les couches ‘’basses’’ et les couches 5, 6 et 7 les couches ‘’hautes’’. Les couches ‘’basses’’ sont concernées par la réalisation d’une communication fiable de bout en bout alors que les couches ‘’hautes’’ offrent des services orientées vers les utilisateurs.
    - Couche 1 : Physique
    La couche physique se préoccupe de résoudre les problèmes matériels. Elle normalise les moyens mécaniques (nature et caractéristique du support : câble, voie hertzienne, fibre optique, etc…), électrique (transmission en bande de base, modulation, puissance, etc…) et fonctionnels (transmission synchrone/asynchrone, simplex, half/full duplex, etc..) nécessaires à l’activation, au maintient et la désactivation des connexions physiques destinées à la transmission de bits entre deux
    entités de liaison de données.
    - Couche 2 : Liaison
    La couche liaison de données détecte et corrige si possible les erreurs dues au support physique et signal à la couche réseau les erreurs irrécupérable. Elle supervise le fonctionnement de la transmission et définit la structure syntaxique des messages, la manière d’enchaîner les échanges selon un protocole normalisée ou non.
    Cette couche reçoit les données brutes de la couche physique, les organise en trames, gère les erreurs, retransmet les trames erronées, gère les acquittements qui indiquent si les données ont bien été transmises puis transmet les données formatées à la couche réseau supérieure.
    - Couche 3 : Réseau
    La couche réseau est chargée de l’acheminement des informations vers le destinataire. Elle gère l’adressage, le routage, le contrôle de flux et la correction d’erreurs non réglées par la couche 2. A ce niveau là, il s’agit de faire transiter une information complète (ex : un fichier) d’une machine à une autre à travers un réseau de plusieurs ordinateurs. Elle permet donc de transmettre les trames reçues de la couche 2 en trouvant un chemin vers le destinataire.
    - La couche 4 : Transport
    Elle remplit le rôle de charnière entre les couches basses du modèle OSI et le monde des traitements supportés par les couches 5,6 et 7. Elle assure un transport de bout en bout entre les deux systèmes en assurant la segmentation des messages en paquets et en délivrant les informations dans l’ordre sans perte ni duplication. Elle doit acheminer les données du système source au système destination quelle que soit la topologie du réseau de communication entre les deux systèmes. Elle permet ainsi aux deux systèmes de dialoguer directement comme si le réseau n’existait pas. Elle remplit éventuellement le rôle de correction d’erreurs. Les critères de réalisation de la couche
    transport peuvent être le délai d’établissement de la connexion, sa probabilité d’échec, le débit souhaité, le temps de traversé, etc…
    - La couche 5 : Session
    Elle gère le dialogue entre 2 applications distantes (dialogue unidirectionnel/bidirectionnel, gestion du tour de parole, synchronisation, etc...).
    - La couche 6 : Présentation
    Cette couche s'occupe de la partie syntaxique et sémantique de la transmission de l'information afin d’affranchir la couche supérieure des contraintes syntaxiques. Elle effectue ainsi le codage des caractères pour permettre à deux systèmes hétérogènes de communiquer. C’est à ce niveau que peuvent être implantées des techniques de compression et de chiffrement de données.
    - La couche 7 : Application
    Elle gère les programmes utilisateurs et définit des standards pour les différents logiciels commercialisés adoptent les mêmes principes (fichier virtuel, messagerie, base de données, etc…).
    avatar
    El Maligno Angelo
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 373
    Points : 4009
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 25/04/2009
    Age : 28
    Localisation : ErRabat

    Re: Le modèle OSI

    Message par El Maligno Angelo le Lun 10 Aoû - 6:21

    Merci pour le sujet, seulement qu'il est grand comme description des 7 couches Sad


    _________________
    it's awesome to feel...what others can't, but i think doin' what poeple cannot do make u surpass feelings step !!
    avatar
    ELBADRI.Zakaria
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 141
    Points : 3559
    Réputation : -1
    Date d'inscription : 01/05/2009
    Age : 28

    Re: Le modèle OSI

    Message par ELBADRI.Zakaria le Lun 10 Aoû - 6:38

    Oui je vois, je vais essayer de le résumer après
    avatar
    El Maligno Angelo
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 373
    Points : 4009
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 25/04/2009
    Age : 28
    Localisation : ErRabat

    Re: Le modèle OSI

    Message par El Maligno Angelo le Lun 10 Aoû - 6:45

    k, j'attends de tes nouvelles Smile


    _________________
    it's awesome to feel...what others can't, but i think doin' what poeple cannot do make u surpass feelings step !!

    lucarneinfo
    Amateur
    Amateur

    Messages : 1
    Points : 2845
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 08/02/2010

    la couche réseau

    Message par lucarneinfo le Lun 8 Fév - 12:57

    salam tout le monde j'ai un exposie au modéle ozi spicialement a la couche phisique ces caracteristique quileq'un me aidé s'il vous plais
    avatar
    El Maligno Angelo
    Administrateur
    Administrateur

    Messages : 373
    Points : 4009
    Réputation : 8
    Date d'inscription : 25/04/2009
    Age : 28
    Localisation : ErRabat

    Re: Le modèle OSI

    Message par El Maligno Angelo le Lun 8 Fév - 13:19

    ELBADRI.Zakaria a écrit:alors que les couches ‘’hautes’’ offrent des services orientées vers les utilisateurs.
    - Couche 1 : Physique
    La couche physique se préoccupe de résoudre les problèmes matériels. Elle normalise les moyens mécaniques (nature et caractéristique du support : câble, voie hertzienne, fibre optique, etc…), électrique (transmission en bande de base, modulation, puissance, etc…) et fonctionnels (transmission synchrone/asynchrone, simplex, half/full duplex, etc..) nécessaires à l’activation, au maintient et la désactivation des connexions physiques destinées à la transmission de bits entre deux
    entités de liaison de données.

    Je vois qu'il y a cette description dans le sujet courant, il mentionne les parties surlesquelles tu dois aprofondir tes recherche...:

    Caracterestique du support:
    Cable (cuivre)
    Voie hertzienne (l'aire)
    Fibre optique (lumiere, reflexion...)
    En plus des propriétés de base de l'électricité.
    Et les blemes liés a la transmission de données dans ces supports.

    Bon courage jocolor


    _________________
    it's awesome to feel...what others can't, but i think doin' what poeple cannot do make u surpass feelings step !!

    Contenu sponsorisé

    Re: Le modèle OSI

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 22 Nov - 6:01